By: Samuel Fischer-Ledru On: novembre 30, 2015 In: Digital, Services aux entreprises Comments: 0
Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Mettre en place un dispositif d’inbound implique de se doter d’outils pour publier en ligne, automatiser les interactions, gérer la relation client,

Pour Gabriel Dabi-Schwebel, peu d’entreprises en France sont assez matures pour avoir besoin d’un outil très performant d’inbound marketing. Il est tout à fait possible de commencer avec WordPress pour le blog, ou un outil d’envoi d’emails automatique  comme Mailchimp. Ensuite, chaque prospect ayant atteint un niveau de score suffisant déclenche la création d’une fiche contact dans le CRM.

Les outils de marketing automation sont souvent au cœur du système d’inbound marketing. Ils assurent a minima quelques fonctions centrales:

  • Campagnes marketing email
  • Landing pages
  • Lead management
  • Intégration CRM : ils ont développé des interfaces bidirectionnelles avec les principaux outils CRM du marché (Salesforce, MS Dynamics,…)
  • Social marketing
  • Analytics et Reporting

Outre la nécessité d’avoir des outils, pour publier du contenu, prendre en charge le lead nurturing et le lead management et en aval gérer le CRM, d’autres outils sont utiles : un outil de gestion de la réputation permet en amont de « nettoyer la réputation online et avoir un terrain propre » affirme Francis Meleard. Il ajoute qu’il est nécessaire de disposer d’un maximum de statistiques (Google Analytics, SEO, Campagnes Google Adwords).

D’autres outils  complémentaires régulièrement cités par les acteurs interrogés sont les logiciels qui permettent de réaliser de l’IP tracking et du retargeting B2B. Il s’agit ici de  fournir des informations sur les visiteurs du site web d’une entreprise, à partir de son adresse  IP et via des correspondances avec des bases de données  B2B, de monitorer  ensuite les  actions sur le web d’un contact ciblé  et de le faire rentrer dans un parcours de lead nurturing.

Comme l’indique Philippa Launay de Zuma, « Les outils marketing sont devenus un secteur très concurrentiel. Il y a des offres qui sortent chaque jour et les éditeurs sont en permanence en train d’évoluer pour apporter de nouvelles fonctionnalités ».

De manière générale, les éditeurs élargissent leur offre pour couvrir  l’ensemble des besoins fonctionnels du cycle d’inbound marketing.

L’avis VERTONE :

Les solutions du marché disponibles pour outiller l’inbound marketing sont aujourd’hui pleinement matures.

Nous recommandons une approche test & learn, en démarrant avec des outils simples, pour se familiariser avec la démarche et s’approprier les méthodes et modes de travail. Cela permettra de préciser les objectifs, de qualifier progressivement les besoins et les process pour ensuite choisir la/les solutions les plus adaptées.

Retrouvez chaque jeudi sur le blog VERTONE une nouvelle question-réponse sur l’inbound marketing B2B.

Téléchargez le livre VERT de l’inbound marketing B2B!

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Trackback URL: http://vertone.com/2015/11/30/inbound-marketing-lorganisation-marketingvente-doit-elle-etre-revue-question-8/trackback/