By: f-esteve On: novembre 27, 2017 In: Data, Digital Comments: 0

Depuis 12 mois, impossible de passer une journée sans voir un article sur la blockchain sur son fil linkedin ! La blockchain est un des sujets les plus tendances du moment dans les sphères du marketing et du digital, à tel point qu’il est plus recherché sur Google que les chatbots, le big data ou l’Internet des Objets.

Mais en se plongeant dans la plupart de ces articles, on trouve beaucoup de raccourcis et finalement peu d’éclaircissements : « uberiser l’uberisation », « supprimer les intermédiaires », « réinventer la confiance », voire « un marketing entièrement personnalisé » (sic !), autant de formules racoleuses souvent éloignées du champ des possibles. Comme le sujet est complexe, il véhicule des mythes qui sont parfois à 1000 lieues de la réalité technologique et économique. Une clarification s’impose donc pour savoir si votre entreprise est concernée ou non par ce phénomène !

La Blockchain, qu’est ce que c’est ?

Sans rentrer dans les détails, la blockchain est une technologie de stockage de transactions, qui fonctionne de manière transparente, sécurisée et sans autorité centrale. En clair, c’est un grand registre ou livre de comptes, partagé entre ses participants et hébergé de manière distribué ; ce livre de comptes est irréversible et infalsifiable car répliqué de manière identique chez ses participants, qui valident son intégrité par des protocoles de décryptage.

A quoi peut servir la blockchain pour les entreprises ?

Techniquement parlant, trois applications potentielles utilisant la blockchain ont été imaginées par les spécialistes (encore faudra-t-il que ces applications trouvent aussi un sens business !) :

  • Echange de valeur : Effectuer des transactions en diminuant le nombre d’intermédiaires intervenant et en se passant d’un tiers de confiance. C’est l’utilisation première de la blockchain, notamment à travers l’utilisation de cryptomonnaies telles que le bitcoin.
  • Certification : Enregistrer l’empreinte digitale d’un document ou d’un actif dans une blockchain
  • Automatisation de contrats : Automatiser l’applications de conditions définies dans un contrat (à travers un algorithme déclenché par un contrat stocké dans une blockchain)

Transformation potentiellement majeure pour les secteurs financiers et juridiques, la blockchain est donc encore loin d’être une révolution centrale pour les autres secteurs de l’économie, d’autant qu’elle présente un certain nombre de limites intrinsèques à son fonctionnement :

  • La blockchain n’est pas une plateforme de stockage et de partage de données. Par exemple, si plusieurs médias souhaitent partager entre eux des données d’usage anonyme (à partir des cookies) de leurs visiteurs, ce n’est pas dans une blockchain qu’ils pourront stocker ces données ; en revanche, on pourrait imaginer qu’une blockchain puisse enregistrer le fait que telle publicité de tel annonceur ait été affichée sur le site de tel éditeur
  • La blockchain ne crée pas en soi un système désintermédié : il faut toujours un acteur pour distribuer les offres et services (même si la transaction entre client et fournisseur est stockée dans une base partagée) ; en revanche elle peut créer de nouveaux types d’intermédiaires. Si on prend l’exemple du bitcoin, les banques traditionnelles et banques centrales voient leur rôle de régulation obsolète ; en revanche il faut bien des nouvelles plateformes (les Kraken, Coinbase et autres) pour échanger ses euros en bitcoins et gérer son compte de bitcoins !
  • La blockchain ne résout pas le problème de l’authentification : elle enregistre une transaction de manière immuable, mais ce n’est pas la blockchain qui garantit que les termes de cette transaction ont été effectués de manière conforme. Si je me fais voler mon mot de passe bitcoin, la transaction effectuée par celui qui me l’aura volé sera considérée comme valide ! Autre exemple : si je signe un contrat avec une compagnie d’assurance qui me garantit d’être remboursé en cas de retard de vol, et que ce contrat est enregistré dans une blockchain, ce n’est pas la blockchain qui authentifie la réalité des horaires de vols mais un tiers externe (comme ADP ou la compagnie aérienne) en qui la blockchain devra donc avoir une confiance absolue !
  • Autre aspect critique : enregistrer une transaction dans une blockchain, ce n’est pas gratuit ! Les utilisateurs qui valident les transactions sont rémunérés pour cela, il y a donc bien un cout variable non négligeable, à mettre en regard de la valeur de la transaction elle-même
  • Enfin, au delà des considérations économiques et marketing, la blockchain a un impact écologique fort, car des dizaines de serveurs tournent en permanence pour décrypter les algorithmes et valider les transactions ; les entreprises ont-elles envie d’investir dans des solutions qui vont impacter négativement leur bilan carbone et leur image d’entreprise responsable ?

La blockchain est-elle faite pour vous ?

Compte tenu de ses capacités de disruption mais aussi de ses limites, il est donc légitime de se poser dès maintenant la question de savoir si la blockchain est un sujet pour votre entreprise. Nous avons élaboré un rapide canevas qui pourra commencer à vous orienter :

blockchain canevas

Si vous répondez non à au moins une de ces questions, la blockchain n’est probablement pas un sujet majeur pour votre marché. En revanche, si vous répondez oui à ces trois questions, il y a fort à parier que des acteurs soient déjà en train de réfléchir à des solutions qui pourraient disrupter votre marché avec la blockchain. Il est sans doute temps d’y réfléchir, même si la réponse pourrait se trouver dans des solutions qui combinent blockchain et autres technos, voire qui pourraient se passer de la blockchain.

Finalement, au-delà de la technologie en tant que telle, la vertu de la blockchain pourrait être de mettre au centre des attentions des sujets qui ont trop longtemps été mis de côté :

  • La traçabilité,
  • L’intégrité,
  • Et la transparence.

Et les entreprises qui mettront ces sujets au cœur de leur proposition de valeur devraient rester à l’abri de la disruption ! 

Si vous vous posez des questions sur la blockchain, contactez-nous !

Trackback URL: http://vertone.com/impacts-business-blockchain/trackback/