By: admin On: juillet 13, 2015 In: Digital, Divertissement, Expérience client, Médias Comments: 0

Si votre expérience mobile est performante, vous vous questionnez logiquement sur l’urgence de votre présence sur l’Apple Watch. A court terme, le volume d’usage de l’Apple watch ne justifie pas à lui seul les développements. Une partie des précommandes n’étant livrées qu’en juin, les 500 000 premières montres actives en France devraient être atteintes en fin d’année. De plus au regard du nombre d’acteurs déjà présents sur certaines catégories (actualités, transport / tourisme, commerce, …) il n’y aura pas de préemption d’usage comme Le Monde l’a fait au lancement de l’iphone. Cependant, il est clé d’être présent sur l’Apple Watch pour explorer ou approfondir 2 usages émergents : le micro et l’expérience.

 

Le micro ou le déploiement à grand échelle de la vision initiale du micro blogging de Twitter

Les applications Apple Watch créent de nouvelles déclinaisons micros des activités numériques

  • micro messaging
  • micro news
  • micro commerce
  • micro gaming

Ces déclinaisons se construiront simultanément à l’émergence des usages clients arbitrant entre leur montre et leur mobile, aux modalités de monétisation et aux innovations des marques.

Apple a engagé cette évolution avec la déclinaison micro de son application Messages. La réponse à un message peut être réalisée par un message pré défini, un emoji ou votre localisation.

Le micro news se résumera-t-il à la notification enrichie du Monde ou à la possibilité de sauvegarder le contenu intéressant et de le projeter sur l’iPhone pour le lire avec confort et sûrement un peu de publicité (ex : Le Figaro).

Le micro commerce sera-t-il un suivi de l’avancement de mes commandes (ex : Vente privée) ? Une liste de mes envies sur le principe Amazon dash (ex Amazon) ? Ou permettra-t-il de l’achat d’impulsion suite à une alerte de baisse de prix (ex Asos) ?

L’expérience ou l’intégration au plus près du numérique dans la vie réelle

Le second univers applicatif de l’Apple Watch est l’enrichissement de l’expérience physique par le numérique. A chaque point de contact entre la marque et son client, l’application Watch devra offrir un bénéfice immédiat enrichissant l’expérience par une simple tape sur le poignet.

  • SPG (groupe hôtelier mondial concurrent du français Accor) intègre dans l’Apple Watch la clé de la chambre d’hôtel

  • Powerpoint ou Keynote permettent de passer de slide en slide

  • Comme American Arlines, SNCF propose les informations de voyage: le numéro du train, de la voiture et de la place

Encore plus que le mobile, la montre approfondit ainsi la place du numérique dans l’expérience physique. Mais

  • Quel est l’élément indispensable et/ou véritablement enrichissant pour le client ? Par exemple, un client Air France a-t-il vraiment besoin de son solde de points Flying blue à son poignet ?
  • Quelle est l’expérience optimale pour atteindre ce contenu ou cette action ? Par exemple, est-ce plus ergonomique de croiser ses bras (et appuyer sur sa montre) pour changer de slide sur Powerpoint ou mieux vaut-il avoir son iphone dans une main et appuyer dessus avec le pouce de la même main?

Le propos n’est surtout pas de critiquer Air France ou Microsoft. Ces deux entreprises ont totalement raison d’essayer car elles explorent cette nouvelle plateforme et ses nouveaux usages. La montre n’est pas un petit smartphone comme l’iPad n’a jamais été un grand smartphone. Elle s’inscrit dans une expérience et va nous amener à définir une proposition de valeur spécifique et une nouvelle écriture de votre marque.

Retrouvez l’offre de conseil VERTONE pour le secteur des médias

Trackback URL: http://vertone.com/lapple-watch-explore-le-micro-et-lexperience-physique/trackback/