By: admin On: mai 29, 2013 In: Banques Comments: 0

VERTONE a réalisé en mai 2013 un benchmark multi-sectoriel des programmes de fidélisation de 281 entreprises issues de 27 secteurs d’activité. Cette étude, actualisant celles déjà menées par le cabinet en 2009 et 2011, confirme l’importance de la fidélisation dans les stratégies marketing et met en évidence le nouvel enjeu pour les marques : obtenir l’engagement de leurs clients et les rendre prescripteurs.

Les grands enseignements de l’étude dans le secteur de la banque :

  • Si 80% de l’ensemble des marques étudiées disposent d’un programme de fidélité structuré, elles ne sont que 50% dans le secteur de la banque de réseau. Aucune banque en ligne ne propose de programme de fidélité !
  • 60% des acteurs disposant d’un programme de fidélité structuré ont mis en oeuvre une démarché segmentée, fondée sur la valeur client en général et parfois sur l’ancienneté (programme LCL par exemple) ou ciblée notamment sur les jeunes (Crédit Agricole Mozaic par exemple), soit deux fois plus que pour l’ensemble des marques tous secteurs confondus.
  • Certains grands programmes de récompense du secteur ont disparu ces dernières années (CNCE ou Banque Postale par exemple) alors que des programmes axés sur la Reconnaissance Client ont vu le jour (BNP Priority Program par exemple) attestant de la volonté de la profession de retravailler la relation client dans un contexte mouvementé.

Le communiqué de presse complet de l’étude :

2013 05 29 benchmark fidélisation_banque.pdf

Trackback URL: http://vertone.com/le-benchmark-2013-des-programmes-de-fidelisation-secteur-bancaire/trackback/