26/02/20

Silver economie : comment les grands groupes se mobilisent-ils ?

Décryptages

La Silver Economie est bien souvent présentée comme l’eldorado des start-ups. Cette approche réductrice de l’économie de la longévité néglige des acteurs importants de la filière : les grands groupes. Ces derniers agissent aujourd’hui comme des relais clés de l’économie du vieillissement aux côtés des start-ups et des PME. Les grandes entreprises sont également des acteurs importants du passage à l’échelle, de la scalabilité, des start-ups.

Nous vous proposons une synthèse de la conférence animée par Nicolas Menet, Directeur du cluster Silver Valley, un écosystème d’innovation au service de la longévité regroupant 300 projets d’innovation dont 180 start-ups ainsi que des PME, TPI, associations et enfin des grands groupes. Lors de cette intervention, nous avons recueilli les témoignages de grands groupes et start-ups, afin de comprendre comment les grandes entreprises se mobilisent pour la Silver Economie, en mobilisant notamment l’intrapreneuriat.

AG2R La Mondiale : co-construire des offres au service du bien vieillir

AG2R La Mondiale, avec ses 5 millions de clients retraités, est un acteur majeur de la Silver Economie. Principal financeur privé de la Silver Valley, l’assureur sillonne la France afin de comprendre les besoins des territoires, de repérer les « pépites entrepreneuriales » et de coconstruire des offres avec des retraités, toujours au service du « Bien Vieillir ». Le Groupe accompagne les start-ups en mettant en place des dispositifs de passage à l’échelle, avec par exemple du conseil en financement, afin de favoriser leur développement.

Banque Populaire Val-de-France : proposer des services extra-bancaires

La Banque Populaire Val-de-France a constaté que 38% de sa clientèle était composée de particuliers âgés de plus de 55 ans, qui détiennent 70% du patrimoine et sont propriétaires à 80%. Or, le financement de la dépendance nécessite de la liquidité du patrimoine, notamment immobilier : le rôle des banquiers est donc crucial : le rôle des banquiers est donc crucial. La structure Next Innov a alors vu le jour pour construire et accompagner l’innovation à travers :

  • Des services aux particuliers : prestations extra-bancaires telles qu’une offre de téléassistance, une offre de prêt sans garantie pour effectuer des travaux d’adaptation du logement ….
  • Des services aux entrepreneurs : capitaliser sur le réseau Banque Populaire pour proposer des solutions jugées innovantes en test aux clients et/ou aux salariés de la Banque. Le groupe teste actuellement une solution de montre connectée et pourrait en assurer la distribution

BNP Paribas : encourager l’intrapreneuriat AU SERVICE DE LA SILVER ECONOMIE

Christine Lamidel, collaboratrice BNP Paribas et mère de famille en situation d’aidant, éprouvait des difficultés à accéder à la bonne information au bon moment. En 2018, elle lance TILIA, l’assistant personnel joignable 24h/24 – 7j/7 qui accompagne les aidants via l’agrégation de nombreux services au sein d’une application mobile. L’activité de Tilia est très loin de l’activité principale de BNP. L’un des principaux enjeux a donc été de parvenir à convaincre de la pertinence du projet en tant que service extra-financier en interne. Ainsi, il a fallu sensibiliser les managers aux problématiques des aidants pour convaincre de démarrer ce projet d’intrapreneuriat.

BNP Paribas a fait appel à Silver Valley pour mettre un pied dans l’écosystème start-up et favoriser les synergies pour pouvoir servir au mieux la cause des aidants, le maintien à domicile et le bien vieillir.

OGenie by Engie : créer du lien social pour les seniors

L’inclusion sociale et la création de lien entre les générations sont des défis auxquels les clients d’Engie doivent faire face au quotidien. Afin de se pencher sur ces problématique, Engie a créé une équipe en mode agile au sein d’EngieFab, le pôle d’innovation pour les sujets innovants en silver économie et care. Cette configuration a été un véritable territoire d’expérimentation, où les équipes étaient libres de tester, d’échouer et recommencer. Engie a travaillé en collaboration avec des start-ups pour s’inspirer de leur agilité.

Le résultat : la plateforme de services Ogenie, à destination des seniors, qui permet de les rapprocher de leurs territoires et leur apporter de la citoyenneté. La plateforme est gratuite pour le client final, ce sont les acteurs des territoires tels que les métropoles, les bailleurs sociaux ou encore les résidences qui vont souscrire l’offre.

Autrefois rivaux, les grands groupes et les start-ups de la Silver Economy travaillent aujourd’hui main dans la main et développent ensemble de nombreuses solutions pour répondre aux besoins des seniors. Le cluster Silver Valley fait le pont les entreprises de taille et statut variables. Ils sont complémentaires : les start-ups apportent de l’agilité, tandis que les grands groupes ont la capacité de rassembler les acteurs.

Article rédigé par Jessica GIORNO