10/05/19

Social Week#3 : la quête d’engagement des internautes sur les réseaux sociaux

Décryptages

Jusqu’à présent, les marques comptabilisaient les likes sur leurs publications. Mais ce like ne suffit plus, les marques cherchent de plus en plus à capter un véritable engagement de la part des internautes qui les suivent : une réaction à un sondage, une réponse à une question posée en commentaire, etc.

Les internautes partent à la recherche de leur temps perdu sur les réseaux sociaux…

Les internautes prennent conscience du temps passé sur les réseaux sociaux. Les 15 – 34 ans passent 1h24 par jour sur les réseaux sociaux (23 minutes de plus qu’en 2017) 1.

Cette prise de conscience s’accompagne d’une volonté des internautes de mesurer le temps passé afin de mieux pouvoir le gérer. Des applications permettent de pouvoir suivre le temps passé sur les réseaux (Moment ou Freedom par exemple) et les réseaux sociaux s’y mettent également.

Pour preuve, Facebook a également lancé en août 2018 un outil qui permet de pouvoir savoir depuis les réseaux Facebook et Instagram le temps qui y est consacré.

… Ce qui oblige les marques à se réinventer pour capter leur engagement…

Les réseaux sociaux sont de plus en plus inondés d’une quantité d’information importante, entre posts vantant les mérites d’un nouveau produit, les posts sponsorisés ou les posts des proches.

Les marques doivent réussir à être audacieuses afin de capter l’attention des internautes.

D’autant plus que les réseaux sociaux sont des incontournables pour les marques, selon un sondage Ipsos de septembre 2017, 53% des marques présentes sur Instagram ont vu leur bénéfice commercial augmenter grâce au réseau social 2. Instagram est particulièrement fort pour capter l’engagement des internautes : le taux d’engagement y est 60 fois plus élevé que sur Facebook, pour une audience 10 fois inférieure 2.

… Et une fois engagés, ils le sont entièrement

Les internautes, quand ils s’engagent vis-à-vis d’une marque, le font à 300%. Certains vont même jusqu’à créer du contenu pour elle, ce sont les « user generated content ». Ces « UGC » sont du pain béni pour les marques qui n’ont plus qu’à les réutiliser sur leurs propres canaux pour valoriser leurs clients.


C’est le choix, fait par ERAM sur son site internet, lui permet d’atteindre +15% de taux de conversion pour les clientes exposées au contenu généré par d’autres utilisateurs sur le site e-commerce3.

CLARA LETARD, AVEC L’EQUIPE SOCIAL MEDIA VERTONE

SOURCES

1 BDM Média : Les 50 chiffres à connaître sur les médias sociaux en 2019

2 Digimind : Instagram, les chiffres à connaître en 2018 dans le monde et en France

3 Business Teester : Case Study – Comment Eram a augmenté son taux de conversion de 15% grâce aux vidéos de ses clientes

Retrouvez tous les articles de la Social Week

  • Social Week#1 : le déficit de confiance sur les réseaux sociaux
  • Social Week#2 : le marketing d’influence, une image à redorer
  • Social Week#3 : la quête d’engagement des internautes sur les réseaux sociaux
  • Social Week#4 : l’apothéose du format vidéo sur les réseaux sociaux
  • Social Week#5 : les messageries instantanées, nouveau canal de contact entre les marques et les consommateurs
  • Social Week#6 : l’essor du contenu sponsorisé, ou la fin du contenu natif ?
  • Social Week#7 : le S-Commerce, la mutation des réseaux sociaux en un canal e-commerce