By: Cécile Damet On: août 23, 2019 In: Distribution, Energie & Environnement, Transports Comments: 0

En matière de consommation, nous pensons chez VERTONE, que les années 2018-2019 sont des années « virage » dans le changement de comportement des Français : accélération des feuilletons de dérèglement climatique, médiatisation des pollutions environnementales, présence de substances chimiques dans l’alimentation boostant la consommation du BIO, forte démocratisation des applis de transparence alimentaire (plus de 2 000 000 de scans / jour pour la seule appli YUKA en 2019), crise des Gilets Jaunes, révélatrice d’un ras-le-bol de nombreux Français sur le coût de la vie et la non prise en compte de leurs difficultés par la classe politique… Ces évènements amènent les Français à une prise de conscience individuelle et collective : nos modes de consommation sont à changer radicalement.  

Dans ce mouvement, les entreprises ont un rôle clé à jouer pour adresser, voire accélérer les changements de comportements des individus. C’est pourquoi, en juin dernier, Vertone et Qualimétrie ont conjointement publié les résultats d’une étude réalisée du 1er au 5 avril 2019 auprès d’un échantillon national représentatif de 1235 personnes. Cette étude visait à mieux cerner les tendances de consommation des Français et leurs évolutions.

Une tendance globale

On remarque tout d’abord que le « mieux consommer » est une tendance qui touche quasiment toute la population française. En effet, pas moins de 97% des Français ont déjà engagé des actions, régulières ou quotidiennes, pour mieux consommer.

Les Français entreprennent ces changements pour trois raisons principales. Tout d’abord, pour 79% d’entre eux, une meilleure consommation représente un enjeu majeur pour leur propre santé. Les secteurs de l’alimentation, de l’hygiène et de la beauté, et de l’équipement de la maison sont alors particulièrement concernés. Ensuite, on observe un changement du comportement des consommateurs motivé par des préoccupations sociétales, notamment pour préserver l’environnement ou pour défendre la cause animale. Alors, ce sont les secteurs de l’alimentation, de l’énergie, des transports et du prêt-à-porter qui sont particulièrement touchés. En effet, de plus en plus de Français se revendiquent végans ou végétariens, ou du moins réduisent leur consommation de protéines animales (baisse de 12% de la consommation de viande en dix ans d’après le CREDOC)  et rejettent le cuir et la fourrure.

Globalement, le « mieux consommer » se développe dans tous les secteurs. Par exemple, 83% des personnes interrogées ont déjà engagé des actions pour leur alimentation, 62% changent leurs habitudes de consommation pour l’hygiène et la beauté, 56% pour les transports, et 39% pour le prêt-à-porter.

comportement du consommateur 2019 vertone

D’après notre étude, les actions engagées pour mieux consommer sont surtout d’éviter la surconsommation et la réduction du gaspillage, l’achat de produits seulement en cas de besoin. Le tri et l’achat de produits bio constituent également une grande partie des actions réalisées pour mieux consommer. Dans le domaine des transports, la marche et les transports en commun sont privilégiés.

Cependant, même si des changements s’opèrent, le chemin reste encore long et 66% des Français envisagent encore de changer de comportement à l’avenir. Les Français citent en moyenne 1,2 nouvelles actions envisagées dans les mois à venir telles que composter et réduire le gaspillage, ou bien encore économiser l’électricité, ou bien acheter en circuits courts.

Des applications au service du « mieux consommer »

La perte de confiance et la prise de conscience évoquée s’est également faite par le biais de différentes applications mobiles. En effet, l’apparition d’applications mobiles comme Yuka ou Open Food Facts a levé le voile sur la composition de milliers de produits et a joué sur l’achat de certains d’entre eux. On constate que Yuka et Open Food Facts ont déjà été utilisées par respectivement 37% et 9% des Français. Ce sont déjà 30% des Français qui ont déjà arrêté d’acheter un produit suite aux informations obtenues. Et les produits et les marques associées identifiés comme dangereux pour la santé et/ou l’environnement sont victimes d’un effet « bad buzz ». On est alors en présence d’un véritable effet boule de neige, puisqu’en moyenne, les déconsommateurs de produits en parlent à 10 personnes !

Les Français se détournent peu à peu de certains circuits de distribution

Les consommateurs accordent plus de confiance aux circuits d’achat de proximité qu’aux supermarchés ou hard discounters, et cette tendance s’accentue. En effet, 35% des personnes interrogées ont tout à fait confiance dans les circuits courts contre 16% pour les hypermarchés, 9% les petites et moyennes surfaces et seulement 5% pour les enseignes de hard discount.

Conscience ou budget ? Le dilemme des consommateurs

Cependant, changer ses habitudes est loin d’être simple. En effet, les Français sont tiraillés entre leur conscience et leur budget. Mieux consommer implique souvent d’acheter des produits plus chers et seulement 14% des Français sont prêts à payer 10% de plus ou plus pour cela. Cependant certaines solutions existent pour mieux consommer, sans pour autant être particulièrement onéreuses. Par exemple, 74% des Français privilégient les produits de saison, et 66% achètent des produits plus qualitatifs quitte à en acheter moins.

Les années « virage » que constituent 2018 et 2019 en termes de consommation obligent les entreprises à se remettre en question sur leur offre existante. L’idée n’étant pas de réaliser de big bang ou de changer intégralement de modèle, mais d’entamer un véritable mouvement allant vers le mieux consommer, en apportant des éléments de preuve constants, réguliers qui montrent aux individus que « les choses changent ». Chez VERTONE, nous accompagnons de nombreux acteurs à mener les projets visant à se transformer pour répondre et anticiper au mieux les attentes des individus, en recherche certes de bons prix, mais également de bons produits.

Article rédigé par Arnaud VIODY & Cécile DAMET

Trackback URL: http://vertone.com/mieux-consommer-comportement-consommateur-nouvelles-tendances-consommation-2019/trackback/